Rien ne se passe jamais comme prévu

Création 2019
Rien ne se passe

Théâtre musical

MISE EN SCÈNE
Lucie Berelowitsch

TEXTE
Kevin Keiss

Lucie Berelowitsch et son équipe inventent un univers fantastique entre théâtre et musique et nous invitent à rêver d’aventures au cœur d’une forêt. Jonas vient d’une famille dont l’unique richesse est un pommier merveilleux dans leur cour. Lorsqu’il surprend et désigne celui qui chaque nuit vole les pommes d’or, personne ne le croit. Il quitte alors sa famille et s’enfonce dans la forêt interdite à la recherche du voleur, voyage initiatique où chaque pas est un choix, chaque choix une épreuve. Un spectacle qui parle des liens familiaux et de la transmission du monde, un conte musical et contemporain aux accents électros.

Nous avons attendu un jour deux jours. Cent jours.
La nuit n’est pas reparue et les forêts ont brûlé.
Quand tu me demandes d’où je viens je te réponds de la forêt. Mais c’est faux, Jonas, je ne viens pas de la forêt, je viens d’un monde en feu. (Extrait)

« Cette adaptation est le fruit d’une collaboration étroite avec l’équipe artistique au plateau. De la même façon que Stravinsky s’est inspiré de plusieurs contes pour écrire sa musique, nous nous sommes inspirés de plusieurs sources : des contes russes, La reine des neiges d’Andersen, L’oiseau bleu et Pelleas et Mélisande de Maeterlinck, La pluie d’été de M. Duras, Les oiseaux de T. Vesaas, Dans la forêt de J. Hegland… J’ai cherché à créer avec l’équipe une synergie de groupe permettant à toutes les énergies de se répondre et d’interagir, afin que chacun se sente investi du projet. Comédiens, auteur, musiciens, scénographe, chorégraphe, créateur lumière et metteure en scène se rejoignent pour questionner ensemble la juste distance avec le conte et répondre le plus justement possible à la question : qu’est-ce que monter aujourd’hui un conte contemporain musical ? »

Lucie Berelowitsch

Générique

AVEC
Jean-Louis Coulloc'h, Alisa Estrina, Jonathan Genet, Mathilde-Edith Mennetrier, Estelle Meyer, Nino Rocher et le musicien Baptiste Mayoraz

SCÉNOGRAPHIE
Hélène Jourdan

COSTUMES
Pauline Kieffer

CRÉATION SONORE
Sylvain Jacques

CRÉATION LUMIÈRE
François Fauvel

CRÉATION VIDÉO
Baptiste Klein, Yann Philippe

CONSEIL CHORÉGRAPHIQUE
Marion Lévy

ASSISTANAT SON
Mikaël Kandelman

DÉCOR
Ateliers de la Comédie de Caen

Production

PRODUCTION
Le Préau CDN de Normandie – Vire

COPRODUCTION
La Comédie de Caen CDN de Normandie, le Théâtre Paris-Villette dans le cadre de la résidence associée 2018 au Grand Parquet, le Théâtre de Choisy le Roi -Scène conventionnée pour la diversité linguistique, le Théâtre des Salins -Scène Nationale de Martigues

AVEC LE SOUTIEN
du Ministère de la Culture - DRAC Normandie, du Département de la Manche, de la Région Normandie et de la Chartreuse Centre National des Écritures du Spectacle, et avec la participation artistique du Studio d’Asnières-ESCA. Le projet a bénéficié de l’aide au compagnonnage Auteur du Ministère de la Culture

Tournée

DATES À VENIR

Paris | Le Théâtre de l’Athénée | Du 9 au 16 avril 2021
Béthune | La Comédie de Béthune CDN | Du 20 au 22 avril 2021 

DATES PASSÉES

Tournée 2019-20 :

Caen | La Comédie de Caen CDN | Du 26 au 28 février 2019
Vire | Le Préau CDN de Normandie – Vire | Le 2 mars 2019
Pont-Audemer | L’éclat | Le 5 mars 2019
Val de Reuil | L’Arsenal | Le 8 mars 2019
Choisy le Roi | Le Théâtre de Choisy le Roi Scène conventionnée pour la diversité linguistique | Le 12 mars 2019
Saint-Valéry-en-Caux | Le Rayon Vert | Le 15 mars 2019
Martigues | Le Théâtre des Salins Scène Nationale | Du 19 au 21 mars 2019
Dieppe | DSN Dieppe Scène Nationale | Le 26 mars 2019
Vire | Le Préau CDN de Normandie – Vire | Le 5 novembre 2019
Tours | Le Théâtre Olympia CDN de Tours | Du 4 au 7 décembre 2019
Créteil | La MAC | Du 10 au 12 décembre 2019
Saint-Quentin-en-Yvelines | Le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale | Du 19 au 20 décembre 2019

Revue de presse

« Tout récemment nommée à la tête du Préau (CDN de Normandie-Vire), Lucie Berelowitsch ouvre son mandat avec une création librement inspirée de “L’Oiseau de feu” de Stravinsky, apposant une signature indubitablement originale dans le paysage du théâtre subventionné. »

Florence Filippi, I/O Gazette

« On croit entrer dans une anticipation d’un monde encore un peu futur où le vieux lac du coin a disparu, poussé si loin par le vent qu’on doute de son existence, un monde où il n’y a presque plus d’arbres et plus du tout d’oiseaux. Mais très vite, à l’heure du coucher qui est aussi celle des contes que l’on raconte aux enfants, on se met à rêver du retour des oiseaux promis par la mère à ses trois enfants sans âge. Les mots du conte emportent le morceau. »
« Un conte d’aujourd’hui … un spectacle qui semble venir d’ailleurs. »

Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart

« Une sombre fable qui fait mouche chez les adolescents lesquels n’en perdent pas une miette, surfant sur les vagues musicales à la guitare électrique poussée dans ses basses profondes sous les doigts magiques de Grégoire Léauté. »

Gérald Rossi, L’Humanité