ABYSSES

Du 11 au 16 mai
Lycée M. Curie
Abysses
Abysses
Abysses

Récit de Pères et d’îles

TEXTE Davide Enia

MISE EN SCÈNE Alexandra Tobelaim

Âge

Dès 15 ans

Durée

1h15

Représentations

- Lycée M. Curie
- Lycée M. Curie
- Lycée M. Curie
- Lycée M. Curie

« Et ces papas sont semblables à leurs pères, lesquels sont semblables aux pères de leurs pères, et ce jusqu’à la nuit des temps. Mon père est muet. »

Témoignage poignant de l’épopée migratoire en mer Méditerranée, “Abysses” n’en est pas moins un récit lumineux imprégné d’espoir, mêlant subtilement un fil narratif intime à la tragédie humanitaire en jeu. Un texte d’une force stupéfiante porté par une écriture radieuse, celle de l’auteur italien contemporain Davide Enia, qu’Alexandra Tobelaim met en scène avec tact, dans une épure scénique évidente. Sur le plateau nu, la musicienne Claire Vailler, guitare électrique en bandoulière accompagne le comédien Solal Bouloudnine. Tous deux nous entraînent dans ce paysage de rêve et sa face obscure, dans les pas d’un fils et son père qui débarquent à Lampedusa, terre d’exil et île refuge où se jouent le pire et le meilleur : la détresse humaine et la solidarité à tout prix.

Distribution

TEXTE Davide Enia

TRADUCTION Olivier Favier

MISE EN SCÈNE Alexandra Tobelaim

AVEC Solal Bouloudnine, Claire Vailler (guitare et voix)

COMPOSITION MUSICALE Claire Vailler, Olivier Mellano

SCÉNOGRAPHIE Olivier Thomas

CREATION LUMIÈRE Alexandre Martre

RÉGIE SON ET GÉNÉRALE Emile Wacquiez

CRÉATION 2020 Nest - CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est

Production

PRODUCTION NEST - CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est

COPRODUCTION Théâtre du Grand Marché - Centre Dramatique National de l’Océan Indien / La Passerelle - Scène nationale de Gap et des Alpes du Sud

Le texte Abysses est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA

À télécharger

Dossier de présentation à télécharger

Revue de presse à télécharger

La presse en parle

Abysses révèle un texte poignant par sa justesse et sa manière de tisser ensemble des vies éloignées les unes des autres. Avec sa mise en scène scrupuleusement respectueuse du texte, son interprétation sincère, l’ensemble porte cet entrelacement d’histoires, d’expériences et de regards sans jamais tomber dans la simplification ni l’obscénité. Et nous rappelle que la compréhension de l’altérité passe aussi par l’appréhension et le dépassement de ses propres abysses intimes.

Scène Web

"Ce qui est beau dans ce texte, comme dans la vie, c'est qu'il est construit de petites choses de rien, d'actes du quotidien. Rien d'héroïque" - Alexandra Tobelaim

L'Humanité

"L'auteur italien Davide Enia mêle une histoire familiale faite de silences et le récit d'habitants de la petit île italienne, située entre la Sicile et la Libye, qui viennent en aide à des migrants naufragés [...] Solal Bouloudnine sert magistralement un texte qui ne fait pas l'impasse sur les horreurs de la crise migratoire. Sans autre artifice que la belle lumière créée par Alexandre Marte"

Théâtre(s)