LE COEUR DE LA TERRE

janvier et mai 2024
Le coeur de la terre

Résidence

au Collège Jean Vilar - St Sever du Calvados (dans le cadre du dispositif Jumelages/ DRAC Normandie)

 

TEXTE, MISE EN SCÈNE ET SCÉNOGRAPHIE Simon Falguières

COLLABORATION ARTISTIQUE Louis de Villers

AVEC un groupe d’adolescents de Vire et du Bocage, un chœur, et les comédien.nes permanent.es du Préau

COSTUMES Lucile Charvet

CRÉATION LUMIÈRE Léandre Gans d’habitants du Moulin de l’Hydre

Création 2024 Le Préau

Catabase : C'est les vacances. Dans un village, des jeunes s'ennuient. Posés à l'arrêt de bus, posés sur le muret, posés au city, ils et elles fument des cigarettes, parlent, se taisent... Un jour l'une d'entre eux revient de la forêt. Elle a vu quelque chose. Sous un arbre, il y a un trou, une faille... Un trou sombre et qui semble sans fin. Autour du trou, les lucioles lumineuses volent. Il faut aller voir ce qu'il y a dedans. La bande part dans la forêt. Le voyage dans le ventre de la terre commence.

Anabase : au lendemain d'un séisme, les jeunes d'un quartier découvrent à leur réveil, comme sortie de sous terre, une montagne nouvelle. Ils décident ensemble de la gravir pour arriver à son sommet.

Le Cœur de la terre est une création participative menée par Simon Falguières, auteur et metteur en scène, artiste régional associé pour la saison. Véritable poème dramatique, cette œuvre, nourrie des expériences des participant.es, est comme un chant sur le rêve d’un ailleurs. Une exploration initiatique de ce thème cher à l’auteur, la catabase, ou « la descente aux enfers », qui irrigue les grands récits, comme l’Odyssée d’Homère, L’Énéide de Virgile ou la Divine Comédie de Dante. Une catabase qui permettra aux jeunes virois d’imaginer leurs propres figures tutélaires, celles qui les porteront le temps d’une représentation.