POUR QUE LES VENTS SE LÈVENT

Du 4 au 5 avril
Le Préau
Pour que les vents se lèvent

A l’origine était le mythe

TEXTE Gurshad Shaheman

MISE EN SCÈNE Nuno Cardoso, Catherine Marnas

Âge

Dès 15 ans

Durée

3h

Représentations

- Le Préau
- Le Préau

Spectacle en français et portugais surtitre en français

Elle est la seule trilogie antique à nous être parvenue dans son intégralité. Les metteurs en scène Catherine Marnas et Nuno Cardoso ont fait appel à l’auteur Gurshad Shaheman pour s’approprier aujourd’hui cette œuvre monstre qu’est “L’Orestie” et l’éclairer à l’aune de nos enjeux politiques actuels. Avec une distribution et une équipe artistique franco-portugaise, ils s’emparent de cette tragédie sanglante qui clôt le cycle barbare des Atrides par l’avènement de la démocratie. Dans la bascule que le mythe opère entre le temps de la vengeance meurtrière et la civilisation moderne, la pièce d’Eschyle pose les bases de l’Europe et d’un peuple régi par des lois. C’est dans la poudrière du Moyen-Orient actuel que Gurshad Shaheman, auteur d’origine iranienne, à l’écriture performative trempée dans l’intime, déplace les trajectoires des personnages. Et c’est dans notre société libérale capitaliste qu’il transpose les rapports de force.

Distribution

TEXTE Gurshad Shaheman

MISE EN SCÈNE Nuno Cardoso, Catherine Marnas
Ce projet européen a reçu la labellisation du Comité de Programmation franco-portugais, il figure à ce titre dans la programmation officielle de la Saison France-Portugal 2022 de l’Institut Français.

AVEC LES COMÉDIEN.NES FRANÇAIS.ES : Zoé Briau, Garance Degos, Félix Lefebvre, Léo Namur, Mickaël Pelissier, Bénédicte Simon

ET LES COMÉDIEN.NES PORTUGAIS.SES : Telma Cardoso, Teresa Coutinho, Inês Dias, Carlos Malvarez, Tomé Quirino, Gustavo Rebelo

LUMIÈRE Carín Geada

SCÉNOGRAPHIE Fernando Ribeiro

MUSIQUE Esteban Fernandez

CRÉATION 2022 TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Production

PRODUCTION TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine / Teatro Nacional São João (TNSJ)-Porto

AVEC LE SOUTIEN de l’Institut français, du fonds d’insertion de l’éstba financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, de la DRAC Nouvelle-Aquitaine et de la Ville de Bordeaux

Bord plateau à l’issue de la représentation du MAR. 4. avril

La presse en parle

Sans perdre l’essence épique et poétique de la trilogie des Atrides qu’il mâtine de sa langue si profonde, de son histoire, il aborde de manière frontale les maux de nos sociétés contemporaines, fait la guerre aux féminicides, aux pollueurs, aux homophobes, aux dogmes religieux. Le poing levé sans concession, sans limites, il rêve d’une révolution, d’un changement de paradigme

Lire +

L'œil d'Olivier

Les personnages, ancrés dans notre époque, et la dramaturgie, ainsi revisitée, témoignent de certaines libertés qui feront hérisser les poils des puristes : plus occupés à la débauche sur leur mont Olympe, les instances divines ne sont guère en mesure d’apporter une issue acceptable au débat.

[...] Plutôt qu’insister sur la répétition incessante et inexorable des guerres, la pièce démonte les mécanismes de nos démocraties en berne et dégage des pistes pour inventer des issues de secours.

Lire +

Les Trois Coups